Convention FTL 2012

FTL : First Contact

 

 

Faster Than Light... Farther Than L'année dernière !!

FTL est entré dans une nouvelle dimension. L'édition 2011 avait proposé à 80 joueurs amateurs de science-fiction de tout bord de s'égayer autour de jeux sur leur thème favori et ce pendant vingt-quatre heures. Le crû 2012, d'une autre ampleur, a plus que doublé son volume de participants; environ 200 joueurs ont participé à FTL 2.0(12) durant les deux tours complets du cadran. Les rôlistes, les figurinistes, les plateauistes et les apprentis Jedi se sont retrouvés pour un joyeux melting-pot dans les locaux du CNJ.

Consoles de jeux vintage en provenance des cales de l'association MO5.COM, ordinateurs pour tâter de l'Empirium, salle dédiée aux jeux de rôle, sabres laser et tête dans les étoiles : chacun a pu trouver son compte et les rencontres du troisième type n'ont pas été rares. Les joueurs n'ont pas hésité à repousser les frontières de leur domaine ludique pour goûter aux autres disciplines. Un rôliste n'a-t-il pas vécu l'une de ses expériences les plus "ludiquement" intenses en jouant à la Route des étoiles ? Si monsieur ! Et que dire du succès rencontré par Empirium avec pas moins de huit ordinateurs pris d’assaut pendant une dizaine d'heures, par des joueurs de tout (l') univers.


X-Wing contre Battlestar Galactica

Les débats se sont principalement déroulés dans la grande salle, capable d'accueillir environ cent cinquante personnes et qui n'a pas été loin d'atteindre sa capacité maximum entre 20h et 2h du matin. Durant cette période, le succès, outre Empirium, a eu du mal à choisir son camp entre les répliques grandeur miniature des vaisseaux de Luke et papa Dark (X-Wing) et les luttes de pouvoir traîtresses sur le grand vaisseau assailli (Battlestar Galactica).

Les mastodontes dérivés de la science fiction télévisuelle n'ont heureusement pas accaparé tous les suffrages. Room 25, amené pour l'occasion par Matagot, Galaxy Trucker, l'incontournable Race For The Galaxy ou encore Space Squadron de Stéphane Boudin, un prototype en phase de lancement, se sont taillés une belle part de lion dans la réussite de cette édition 2012.

Les tables remplies de la grande salle trouvaient un écho dans la salle des rôlistes, elle aussi bien garnie pendant une grande partie de la journée et de la nuit. Guts, Deathwatch et autres : sept tables dédiées aux jeux de rôles ont tourné pour permettre aux locuteurs inlassables d'échanger jusqu'à grande soif grâce aux efforts d'Opale. La partie de Subabysse commencée sur les coups de 23h, après moult soubresauts, a visiblement contenté ses participants à en juger par la mine réjouie des survivants à six heure du matin ! Tous les MJ bénévoles ont pu repartir avec des livres de base ou des suppléments sous le coude, grâce au soutien de 7ème Cercle, Black Book Editions ou des Ludopathes Editeurs...

Des sabres laser avant de partir pour les étoiles...

Des débats mais aussi des ébats ! Ceux-ci eurent lieu dans l'Atrium, rebaptisée Jedi Temple pour l'occasion. Pendant la journée, les sabres lasers ont livré un show de couleurs et de sons enthousiasmant et réaliste... autant que peut l'être une œuvre de fiction. L’agence La Boite de Pan a fait rêver petits et grands en les initiant au maniement du sabre et au désamorçage de bombe. A partir de minuit, le traditionnel et non moins toujours étonnant jeu de Moana, La Route des Étoiles, a suscité alliance et contre alliance dans un ballet de planètes parfaitement orchestré.

Seule ombre au tableau, la relative désaffection de la salle petite enfance réservée pour la nuit au court-métrage de science fiction mais qui a connu une influence très faible en raison d'un petit manque de communication.

FTL a seulement deux ans mais progresse à pas de géant. L'année prochaine sera à n'en pas douter plus riche encore.

Le meilleur pour la fin et surtout pour certains, FTL a également donné lieu à une tombola gratuite, grâce à l'aimable participation d'Edge, de Iello, d'Ystari et du Damier de l'Opéra, dont voici les gagnants :

Battlestar Galactica :   Paul Hominal

Battlestar Galactica : Sébastien Gaboulaud

Race for the Galaxy : José Chaves  

Galaxy Trucker :  Sophie Jobez

Space Alert : Maximilien Goldenberg  

Space Dealer : Jean-François Marchika

Toute l'équipe de FTL vous remercie pour votre participation, ainsi que ses partenaires sans qui cette manifestation n'aurait pas été aussi riche : 7ème Cercle, ArtFx, La Boîte de Pan, Black Book Editions, Edge Entertainment, Les Editions du Matagot, Farcaster Films, Iello, Isart Digital, Ludopathes Editeurs, Microsoft, MO5.COM, Opale, RSA Films, Les Rencontres de l'Imaginaire de Sèvres, Square Enix, Ubisoft, Ystari Games

FTL a été organisé par le Centre National du Jeu, REEL, La Mare aux Diables et le Damier de l'Opéra

A l'année prochaine, vers l'infini et au-delà !

Pour la découvrir le site de la convention FTL, c'est par là!